20/03/2020 - Pandémie COVID-19 
 

L’OMS préconise « un test pour chaque cas suspect », et le Ministère de la Santé de ne faire un test qu’aux patients symptomatiques, c'est-à-dire présentant une toux +/- fièvre +/- dyspnée. 

De nombreux patients, inquiets mais asymptomatiques, viennent au laboratoire pour se rassurer. 
Certains ont été en contact avec une personne Covid19 positive (contact étroit) : le ministère de la santé recommande dans ce cas une auto-surveillance. L’apparition de signes cliniques justifiera alors la réalisation d’un test. 

D’autres ont simplement été en contact avec une personne, qui elle-même a été en contact avec un malade. En l’absence de symptômes, cette situation ne justifie pas la réalisation d’un test.   
Un test négatif chez une personne ne présentant aucun signe clinique peut s’avérer faussement rassurant, alors que le patient est en période d’incubation et que le frottis aura été réalisé trop précocement (charge virale non détectable). 
 
Nous voudrions attirer votre attention sur le fait que les stocks d’écouvillons sont limités et que les réactifs sont délivrés avec parcimonie. 
De plus, le volume des prélèvements reçus chaque jour associé aux contraintes techniques ne nous permettent pas de garantir un rendu de résultat avant J+2. 
 
Nous vous encourageons également à demander des prélèvements à domicile pour vos patients les plus fragiles (>65 ans, immunodéprimés, pathologies chroniques, cancers…) afin de ne pas les exposer inutilement au virus. 
 
Nous vous remercions de votre compréhension. 
 
Notre équipe de biologiste reste disponible pour toute information complémentaire.