La Vitamine D - son rôle et les sources alimentaires

La vitamine D assure l'équilibre entre le phosphore et le calcium de notre organisme en favorisant leurs absorptions au niveau intestinal permettant le maintien d'une bonne minéralisation osseuse du squelette.

Quel est le rôle de la vitamine D ?

La vitamine D assure l'équilibre entre le phosphore et le calcium de notre organisme en favorisant leurs absorptions au niveau intestinal permettant le maintien d'une bonne minéralisation osseuse du squelette. Elle intervient également dans le processus de la division cellulaire et participe au bon fonctionnement du système immunitaire, des muscles et du cœur.

Quelles sont les sources de la vitamine D ?

La vitamine D a deux origines : alimentaire et endogène.

Une partie de la vitamine D est synthétisée par la peau sous influence des rayons ultra-violets du soleil qui transforme le cholestérol en vitamine D. Si l'exposition solaire est suffisante, nous synthétisons entre 60 à 70% de la vitamine D (source endogène). La quantité synthétisée est dépendante de l'heure de la journée, de la saison, de la latitude, de la surface exposée, de la pigmentation de la peau et de l'utilisation ou non de crème solaire.

La vitamine D peut aussi être apportée par l'alimentation (source exogène). Les produits particulièrement riches en vitamines D sont les poissons gras et l'huile de foie de morue. Et à un moindre degré se sont le lait, le beurre, le jaune d’œuf, le foie de veau et certains champignons.

Quelles sont les causes d'un déficit en vitamine D ?

De façon idéale, le besoin journalier en vitamine D devrait être couvert par une alimentation variée (aliments riches en vitamine D) et une exposition régulière au soleil.

Les déficits en vitamine D peuvent être dus à une faible exposition à la lumière solaire et/ou à une alimentation pauvre en vitamine D. Les sujets avant tout concernés sont les personnes âgées, les femmes enceintes, les bébés, les végétaliens et tous ceux qui s'exposent peu au soleil. Par ailleurs certaines maladies ou traitements peuvent aussi être à l'origine d'une déficience, par exemple : une maladie inflammatoire de l'intestin, une atteinte pancréatique, une insuffisance rénale chronique ou un traitement anti-épileptique.

Quelles sont les conséquences d'un déficit en vitamine D ?

Le déficit en vitamine D peut provoquer des pathologies squelettiques qui se manifestent par des déformations osseuses chez les enfants (rachitisme) et/ou par une fragilité des os chez les adultes (ostéomalacie et ostéoporose). Un taux de vitamine D bas à été trouvé dans diverses maladies mais à l'heure actuelle, il n'y pas de preuves scientifiques qui certifierait un lien de causalité entre la carence en vitamine D et le risque de développer ces maladies.

Quelles sont les recommandations luxembourgeoises ?

Concernant la supplémentation en vitamine D :

  • Les enfants : Pour la population luxembourgeoise le Conseil Scientifique Luxembourgeois recommande une supplémentation générale en vitamine D de tous les enfants, dès les premiers jours de vie et jusqu'à 18 ans.
  • Les adultes : Une supplémentation est réservée aux patients présentant un risque d'apport naturel insuffisant (âge avancé, alimentation non équilibrée, forte pigmentation de la peau, sujets confinés à la maison, etc).
    Le bénéfice d'une supplémentation générale de la population n'est cependant pas établi.

Concernant les dosages : Le dosage de la vitamine D n'est recommandé que dans certains cas. N'hésitez pas à en parler avec votre médecin.