Journée Mondiale du Lupus

Maladie assez rare, elle touche plutôt les femmes, principalement entre 15 et 40 ans (1 homme pour 9 femmes) et s’atténue en général après la ménopause.

10 mai: Journée Mondiale du Lupus

Le LUPUS ÉRYTHÉMATEUX DISSÉMINÉ ou SYSTÉMIQUE est une pathologie encore peu connue qui touche cependant près de 5 millions de personnes dans le monde.

Qu’est-ce que le Lupus Érythémateux Disséminé (L.E.D)?

Maladie assez rare, elle touche plutôt les femmes, principalement entre 15 et 40 ans (1 homme pour 9 femmes) et s’atténue en général après la ménopause. Pouvant être très invalidante, elle évolue par poussées plus au moins importantes avec des périodes dites de rémission plus ou moins longues.

Le lupus est une maladie chronique qui se manifeste le plus souvent par des lésions au niveau de la peau et par des douleurs articulaires, mais le lupus peut également atteindre des organes comme le rein, le cœur, le cerveau...

De cause encore inconnue, elle est dite:

  • Auto-immune car elle est due à une réaction anormale, inflammatoire du système immunitaire qui déclenche chez les patients atteints, des réactions envers leur propre système immunitaire. Les patients fabriquent des auto-anticorps qui vont détruire les propres cellules de l’organisme, et qui peut donc toucher plusieurs organes du corps tels que la peau, les articulations, les reins, le système nerveux, etc..
  • Disséminée car elle touche de nombreux organes. Les manifestations cliniques sont diverses et variables selon les individus : douleurs articulaires et musculaires, fièvre, éruptions cutanées, toux, perte de poids, atteintes viscérales, pouvant entraîner à terme de nombreuses complications.

Le terme de lupus évoque un symptôme caractéristique de cette affection : une éruption cutanée sur le visage, en forme de masque appelé loup (du latin lupus).

Comment faire le diagnostic ?

Un bilan sanguin est indispensable et complète l’examen clinique et la recherche d’antécédents médicaux personnels. Ce bilan comporte notamment la recherche d’anticorps antinucléaires et anticorps anti-ADN natifs. Les Laboratoires Ketterthill recherchent tous les auto-anticorps impliqués dans le lupus.

Existe-il des traitements ?

De nombreux traitements peuvent soulager les symptômes lors des poussées mais il n’existe pas encore de traitement curatif de la maladie.
Il est indispensable d’être suivi régulièrement par son médecin.
De nombreux essais cliniques sont en cours dans le monde pour évaluer l’efficacité et la tolérance de nouveaux médicaments.


Pour plus d’informations, visitez le site du Ministère de la santé: Santé.lu

N’hésitez pas à demander des informations complémentaires à votre médecin ou aux biologistes des Laboratoires Ketterthill.

Nos Biologistes sont à votre écoute en semaine dès 7h30 par téléphone
488 288-1.