Test de grossesse : le dosage de la bêta-hcg

Le test de grossesse correspond au dosage de l’hormone bêta-hCG. Il est réalisé au laboratoire à partir d’une prise de sang sans qu’il soit nécessaire d’être à jeun.

Quand faire le test ? 
Comment l'interpréter ?

Le dosage de la bêta-hcg (test de grossesse) est remboursé par la CNS (Caisse Nationale de Santé) sur prescription médicale, contrairement au test urinaire acheté en pharmacie.

La Bêta-HCG : Qu’est-ce que c’est ?

La hCG, ou hormone Chorionique Gonadotrope, est une hormone sécrétée par la femme enceinte. Elle est produite par le placenta  dès le 6ème jour après la conception. Son taux augmente régulièrement au cours du 1er trimestre de grossesse. Son taux est le plus souvent négatif en dehors de la grossesse.

Elle est constituée d’une chaîne alpha qui est commune à de nombreuses hormones et d’une chaîne béta spécifique de l’hormone de grossesse, d'où son nom de bêta-hCG.


Quand faire le test ? Comment l’interpréter ?

Le taux est en général positif à partir du 6ème jour après la fécondation (environ 3 semaines après la date de vos dernières règles), puis augmente régulièrement au cours du 1er trimestre de grossesse. Il double ainsi environ toutes les 36 à 48 heures jusqu’à la 10ème semaine d’aménorrhée, et diminue ensuite au cours des 2ème et 3ème trimestres de grossesse.

Un taux inférieur à 5 UI/L permet le plus souvent d’exclure une grossesse, sauf s’il a été réalisé trop précocement.
Dans ce cas, un contrôle quelques jours plus tard peut être utile.

Pour réaliser un test de grossesse, il est raisonnable d’attendre 1 jour ou 2 avant la date présumée des règles pour faire le test. Quand la valeur est faible (inférieure à 25 UI/L), il est préférable de répéter le dosage 48 heures plus tard pour vérifier que le taux a augmenté.

En cas de grossesse gémellaire (femme enceinte de jumeaux), les taux de bêta-hCG sont en général plus élevés.

Le dosage de β-hCG ne permet pas de dater le début de la grossesse avec exactitude, car des taux très différents peuvent être observés d’une femme à l’autre. Une échographie sera donc nécessaire pour dater le début de la grossesse.
 

Pourquoi faire des contrôles ?

Il est très important d'effectuer des contrôles réguliers. Dans les situations à risque ou lorsque certains signes peuvent évoquer une évolution anormale de la grossesse, le taux de bêta-hCG peut être suivi par des dosages successifs toutes les 48 heures. Son taux augmente régulièrement au cours du 1er trimestre de grossesse. Il se stabilise ensuite et diminue pendant les 2ème et 3ème trimestres.

Suspicion de fausse couche :

En cas de suspicion de fausse couche (saignements, douleurs abdominales...), le dosage de la bêta-hCG est répété plusieurs fois à quelques jours d’intervalle. Le diagnostic de fausse couche est évoqué en cas de diminution du taux de bêta-hCG. Le taux doit redevenir négatif.

Suspicion de grossesse extra-utérine (GEU) :

La présence de douleurs abdominales et/ou de saignements peut être le témoin d’une évolution anormale de la grossesse, conduisant à réaliser un dosage de bêta-hCG. Lorsque le taux de bêta-hCG est plus bas qu’au cours d’une grossesse normale et qu’il n’augmente pas sur deux prélèvements successifs, il peut être suspecté une grossesse extra-utérine. Une échographie sera alors réalisée pour faire le diagnostic.
 

Suspicion de grossesse môlaire ou de môle hydatiforme :

Au moment de la conception, le placenta peut se développer anormalement et entrainer la formation d'une petite tumeur appelée môle. On parle de grossesse môlaire ou de môle hydatiforme (1 cas pour 1000 grossesses).

Un taux très élevé de bêta-hCG est alors observé, associé à une image suspecte à l’échographie.

Le traitement consiste à évacuer les tissus placentaires présents dans l’utérus par aspiration. Un suivi est ensuite nécessaire avec une surveillance du taux de bêta-hCG pendant 6 mois à 1 an selon le cas.

Les autres cas où on dose le HCG :
 

Dépistage des tumeurs testiculaires chez l'homme :

L’hCG est également secrétée par les hommes en cas de cancer testiculaire. Son dosage est effectué en préopératoire et en suivi thérapeutique.

Dépistage du risque de trisomie 21 foetale :

Le dosage de la bêta-hCG, combiné à d’autres dosages, est utilisé pour évaluer le risque de trisomie 21 fœtale au 1er ou au 2ème trimestre de grossesse.

Livret grossesse Ketterthill

Téléchargez le livret grossesse Ketterthill en intégralité 
et retrouvez tout le détail de vos analyses durant la grossesse ! 

 

Vous souhaitez réaliser ce test ? 

Rendez-vous dans un de nos laboratoires d'analyses médicales.
Ketterthill, c'est un réseau de près de 100 laboratoires au Luxembourg