Following a technical incident at our external service provider, our deadline for printing and mailing paper results is extended. Thank you for your understanding.

Journée mondiale de la NASH ou la maladie du soda

Qu’est ce que c’est ?

L’acronyme NASH qui signifie en anglais « non-alcoolic steatohepatitis » et parfois appelé maladie du foie gras ou du soda, est caractérisée par une accumulation anormale de graisse dans le foie qui chez certains individus, peut affecter les cellules hépatiques et provoquer une inflammation.

Quels sont les symptômes ?
La NASH est une maladie chronique mais silencieuse, ce qui signifie que la plupart des patients vivent pendant des années sans aucun symptôme. Méconnue, elle toucherait 1 adulte sur 3 dans le monde et la plupart des personnes concernées ignore qu’elle souffre de cette maladie. Dans 80 % des cas cependant, la NASH est bénigne ; on parle alors de stéatose simple. Mais dans 20 % des cas elle peut évoluer vers les stades plus graves, tels que la cirrhose, l’insuffisance hépatique ou le cancer du foie.

Source: https://www.nescens.com/check-ups/journee-mondiale-hepatites/

Quelles en sont les causes ?

Cette maladie survient chez des personnes souffrant d’obésité, de diabète ou d’hypertension artérielle. Elle n'est pas liée à l'alcool, bien que la consommation d'alcool soit souvent présente. Des facteurs génétiques semblent en cause, puisque la maladie frappe plus, par exemple, les Latino-Américains ou les Moyen-Orientaux. 
Les causes sont essentiellement liées à notre mode de vie : une alimentation riche en sucres et sédentarité. Mais une telle vision est réductrice : on peut développer une NASH sans être un adepte de « malbouffe ». La NASH est un témoin plus global de nos déséquilibres nutritionnels. 


Comment faire le diagnostic ?

Le dépistage peut se baser sur un bilan hépatique, avec la mesure des transaminases et des gamma GT, bien qu'il puisse y avoir une stéatose sans que ces variables biologiques soient anormales. Le diagnostic se base sur une échographie hépatique, une élastométrie et une biopsie du foie.


Traitement

Il n’existe pas de traitement médicamenteux spécifique. Le traitement repose sur la perte de poids, l’amélioration de l’alimentation et la reprise d’une activité physique régulière. En cas de complications graves comme la fibrose avancée ou la cirrhose, une transplantation hépatique peut alors être nécessaire.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin.