Following a technical incident at our external service provider, our deadline for printing and mailing paper results is extended. Thank you for your understanding.

La carence en fer : symptômes et aliments riches en fer

La carence en fer est l’une des carences nutritionnelles les plus fréquente. 
Or, en participant au transport de l’oxygène dans le sang grâce à son action dans la formation de l’hémoglobine, le fer est indispensable à l’équilibre de l’organisme.

 

 

Quels sont les signes cliniques d’une carence en fer ?

Au début, il n’y a pas de signes cliniques puis apparaissent des signes non spécifiques comme :

  • une fatigue inhabituelle
  • un essoufflement plus rapide
  • la peau, les cheveux, les ongles peuvent devenir secs et cassants
     

Pourquoi manque t-on de fer ?

Les causes peuvent être multiples et mes besoins sont différents selon le sexe et l’âge. Les apports alimentaires peuvent être insuffisants, ou les besoins augmentés comme c'est le cas lors d'une grossesse. L’autre cause à rechercher est la présence de saignements (gynécologiques, digestifs).


Est-ce fréquent ?

On estime qu’environ 30 % de la population mondiale à une carence en fer, même dans les pays développés.  
 

En cas de carence, privilégiez une alimentation riche en fer

De nombreux aliments sont riches en fer, notamment les herbes aromatiques (mais bon, on en consomme pas en grande quantité), ensuite la viande rouge, le foie, le boudin, en sont bien pourvus.
Le cacao non sucré, le chocolat noir sans sucres ajoutés ne sont pas en reste pour les amateurs de sucré! Les céréales pour petit déjeuner « équilibré », le son de blé, le soja en contiennent également.
 

Et si je suis végétarien ou vegan ?

Le fer est présent dans de nombreux aliments rentrant dans l’alimentation végéta*ienne.
On trouve du fer en quantité moyenne dans 

  • les légumineuses, cuites, fraîches ou sèches. Surtout dans les haricots (blancs, flageolet, vert, rouge, mungo) et les lentilles (verte, corail, germées)
  • Les fruits secs en sont pourvus, surtout la pêche
  • Les légumes (tomate, épinard sous toutes ses formes, chicorée) sont de bonnes alternatives
     

Un apport suffisant de fruits, légumes et légumineuses doit suffire à couvrir les besoins quotidiens.
 

Le saviez-vous ?

  • L’absorption du fer est diminuée par la prise concomitante de thé ou de café
  • mais est favorisée par la prise conjointe de vitamine C. Pensez-y !


En cas de doutes ou de signes cliniques, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Le diagnostic (dosage de la ferritine qui représente les réserves en fer de l’organisme) est facile, rapide sur une simple prise de sang.
 

Pour aller plus loin :
 

_ https://ciqual.anses.fr/